Ce printemps, lâchez prise au Sud-Tyrol

Shinrin-yoku – prendre un bain de forêt

Inspirer profondément, apprendre à écouter le silence, faire le vide autour de soi et retrouver la nature… Les paysages harmonieux du Sud-Tyrol, sa nature luxuriante et ses multiples lieux à l’énergie particulière invitent au repos, à la contemplation et permettent de lâcher prise pour recharger ses batteries et apprécier ces bonheurs simples mais essentiels.

La pratique du Shinrin-Yoku, originaire du Japon, signifie littéralement « bain de forêt » et désigne une thérapie immersive dans la forêt - d’où le terme de ‘sylvothérapie’ en référence au latin silva, la forêt.  Au début des années 80, l’Agence des Forêts japonaise a voulu inciter la population à se promener dans les bois afin d’éveiller les sens et se reconnecter à la nature. En 1995, des scientifiques ont observé que les adeptes du Shinrin-Yoku avaient une meilleure tension et étaient moins sujets au stress, à la dépression ou à l’anxiété.  Selon une étude européenne, le simple fait de vivre entouré d'arbres réduit de 16% le taux de mortalité. Il est également avéré que le retour à la terre soulage la dépression, stimule la concentration, la créativité et la vitalité.

Le Sud-Tyrol, avec ses belles forêts de pin, mélèze, sapin et arolle, est l’endroit idéal pour pratiquer le Shinrin-Yoku. Nombreux sont les établissements qui proposent des excursions guidées où il s’agit, simplement, de se balader en forêt, sans distraction, sans portable ni musique, afin de s’emplir les yeux et les oreilles des merveilles de la nature et de respirer profondément. Il s’agit d’une expérience sensorielle où l’on se concentre sur son corps : on écoute le bruit des pas sur la mousse ; on se balade pieds nus pour apprécier cette rare sensation ; on prend le temps de regarder les fourmis s’affairer; on s’assied sous un sapin et respire l’air frais aux arômes si particuliers. 

Alpine Living

Martin Kiem, ‘wellbeing coach’ et expert de Shinrin-Yoku, propose des thérapies de forêt en langue anglaise pour les hôtes de deux établissements, le Miramonti Boutique Hotel et le Chalet Mirabell, situés à Avelengo/Hafling près du joyau thermal de Merano/Meran. Toujours à Avelengo, le San Luis Mountain Lodges, un vrai havre de paix très design, proposera également cette pratique japonaise à partir d’avril. 
Nombre d’hôtels qui proposent la sylvothérapie suivent le concept Vitalpina – Alpine Living  qui signifie un style de vie authentique dans un contexte alpin. Ce concept marie une saine activité physique au bien-être procuré par les soins à base de produits naturels et les plaisirs d’une cuisine légère faite de produits et herbes locaux. 
Idéalement situé au pied des Dolomites, le Cyprianerhof Dolomit Resort, hôtel Vitalpina dans le petit village de Tires/Tiers, propose de nombreuses activités autour du massif Catinaccio/Rosengarten et complète son offre avec un espace bien-être alpin dont les soins proviennent de produits exclusivement locaux. La piscine, dont la superbe vue plonge sur les Dolomites, est remplie d’une eau de source à 30 degrés et traité par électrolyse au sel, écologique, vivifiante et bénéfique pour la peau.
La forêt s’invite aussi au spa du Taubers Biovitalhotel en Val Pusteria/Pustertal où l’on profite de l’énergie du pin nain de montagne autour d’un rituel unique. A l’hôtel, après une courte méditation dans le jardin des 4 éléments, on s’immerge dans une baignoire, le corps enveloppé de linges de lin sur lesquels sont parsemés les pommes de pin et les aiguilles chauffés à la vapeur. En inspirant profondément un quart d’heure dans ce bain, les arômes et huiles essentielles pénètrent le corps par la peau et par les voies respiratoires. Le rituel est complété par un gommage à l’arnica et au pin nain de montagne. 

Südtirol Balance : fuir le stress du quotidien

L’initiative ‘Südtirol Balance’ propose durant le printemps de nombreuses expériences afin de faire le plein d’énergie et de trouver son équilibre grâce à un programme d’activités élaboré par des experts visant à stimuler le bien-être physique et mental.
D’avril à juin, il est possible de participer à des randonnées guidées et des séances de yoga au lever du soleil, des cours de QiGong dans les bois, ou encore de profiter des conseils d’herboristes qui vous donnent la recette de leur tisane aux herbes alpines et médicinales.

Parmi les expériences en anglais, les randonnées «printemps et équilibre » proposent des exercices de respiration lors de promenades dans les champs de pommiers en fleurs à Bolzano/Bozen. Pas très loin, la pratique du yoga matinal dans les vignes complète l’expérience. En Val di Funes/Villnöss il est possible de profiter de l’énergie des Dolomites le temps d’une randonnée menant à la petite église de Santa Maddalena/St.Magdalena, un lieu particulièrement paisible sur fond du grandiose massif de l’Odle/Geisslergruppe. Le village de Spinga/Spinges est le lieu de départ d’une excursion pour retrouver sa paix intérieure qui mène à « l’île de la paix », un vestige historique à l’énergie particulière, dans un labyrinthe enivrant d’arômes de bois et de terre. La cuisine a également une place essentielle dans l’initiative « Balance ». Sur le plateau de Renon/Ritten, près de Bolzano, le chef et diététicien Florian Schweigkofler apprend aux curieux à préparer un délicieux repas composé de ce que la nature leur offre de meilleur : ce qui pousse dans le potager ! 

Partager
S’abonner à la newsletter