Dolomites en fête

La chaîne montagneuse des Dolomites constitue un de plus beaux paysages montagneux du monde, caractérisé par des falaises abruptes, de murailles verticales, des pics et pinacles, ainsi que par une densité de longues et étroites vallées. Les Dolomites s’étendent sur 141 903 hectares, au croisement de 4 provinces italiennes, dont le Sud-Tyrol qui possède à elle seule la part du lion : 70 818 hectares !

Cet été, le Sud-Tyrol célèbre le 10e anniversaire de l’inscription des Dolomites au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Le 26 juin 2009, les Dolomites sont inclus dans la liste des sites du patrimoine mondial en raison de leur beauté et du caractère géomorphologique particulier qui les rend unique au monde. 

Nous célébrons également les 150 ans d’alpinisme dans les Dolomites du Sud-Tyrol, car les origines des Dolomites en tant que paradis de l’alpinisme remontent à 1869. Le Viennois Paul Grohmann, le guide de haute montagne sudtyrolien Franz Innerkofler et le carinthien Peter Salcher tentent en juillet 1869 la première ascension du sommet Punta dei Tre Scarperi – Dreischusterspitze, le plus haut sommet des Dolomites de Sesto. Ensuite, ils escaladeront le sommet Punta Cir - Grosse Spitze en Alta Badia, ainsi que le Sassolungo – Langkofel en Val Gardena. Grohmann, Innerkofler et Salcher entrent ainsi dans l’histoire d’alpinisme des Dolomites sud-tyroliennes. 

Aujourd’hui, le Sud-Tyrol reste un paradis pour les amateurs de plein air, avec ses 13.000 km de sentiers balisés pour les randonneurs, ses nombreux circuits pour vététistes, ainsi que les ‘vias ferratas’ pour les amateurs d’escalade. Les six vallées dolomitiques surprennent toutes par leur caractère unique et une offre exceptionnelle pour les amateurs de grands espaces, de culture et de gastronomie.

Tre Cime - 3 Zinnen
Iconiques, les Tre Cime se dressent comme des menhirs à l’est du Sud-Tyrol. Autour de ce panorama grandiose, les activités plein air assouvissent les envies de grands et petits. La vallée comprend les jolis villages de Sesto, San Candido, Dobbiaco, Villabassa et Braies – ainsi que les deux célèbres lacs aux eaux turquoises: le lac de Braies (Pragser Wildsee) et le lac de Dobbiaco (Toblacher See).
La région est particulièrement adaptée aux vacances en famille, avec le Parc d’Aventures Olperle et le toboggan fun bob de la montagne d’aventures Baranci à San Candido. Les couples font un tour de bateau dans les eaux cristallines, pendant que les randonneurs s’élancent au sommet du Monte Specie-Strudelkopf pour profiter de la sublime vue sur les Tre Cime. Les vététistes, eux, s’affrontent sur le Stoneman Trail, itinéraire de 120 km à 4 560 m d’altitude. 

Alta Badia 
La vallée Alta Badia est une de deux vallées ladines du Sud-Tyrol, le ladin étant une langue rhéto- romane ancienne, une des plus rares en Europe qui s’approche du romanche. 
La vallée comprend les villages de San Vigilio, San Martino, Badia, Corvara, Colfosco, La Villa, San Cassiano et La Valle. Elle n’est pas seulement renommée pour ces superbes panoramas et massifs emblématiques comme le Sella (le célèbre circuit Sellaronda) avec son sommet Lagazuoi. Elle est surtout connue pour sa haute gastronomie – avec un concentré de 6 étoiles dans le rayon de 15km ! Inspirés par les chefs, les refuges d’altitude proposent une cuisine raffinée, parfait mélange entre produits alpins et saveurs méditerranéens. Cette vallée séduira les gourmands en quête de grands espaces. 

Val Gardena

Deuxième vallée ladine, le Val Gardena comprend les villages de Ponte Gardena, Ortisei e Santa Cristina. Sa longue tradition artisanale de sculptures sur bois est internationalement reconnue. 
Eldorado des sports d’hiver, elle séduit en été le férus d’alpinisme avec ses nombreuses vias ferratas et ses lacs alpins situés à plus de 2 000 mètres d’altitude et le spectulaire panorama sur le massif Seceda. Une randonnée à ne pas manquer : la traversée de la brèche Forcella del Sassolungo qui démarre au haut plateau Monte Pana. On peut s’y aventurer jusqu’au col Passo Sella pour passer ensuite par le labyrinthe rocheux – la Città dei Sassi – avant de rejoindre le refuge Comici, renommée pour sa bonne cuisine et ses soirées apéro. La journée idéale se termine près de la belle église San Giacomo à Ortisei sur fond de Dolomites d’où l’on profite du spectacle de l’enrosadira, ce moment magique au coucher de soleil où les Dolomites se teignent de rose. 

Val di Funes – Villnöss
La petite vallée de Funes, région natale du célèbre alpiniste Reinhold Messner, s’étend sur 24 km du nord de Chiusa/Klausen jusqu’à l’impressionnant massif Odle/Geissler. 
Avec seulement 2.500 habitants, la vallée est une perle cachée qui invite à la détente et aux longues randonnées paisibles au cœur du parc naturel Puez-Odle. Les amateurs de culture découvriront les nombreuses églises pittoresques de la région, comme l’église du joli village Santa Maddalena/St. Magdalena ou encore celle de San Giovanni in Ranui qui se dresse au milieu d’un champ avec le massif Odle comme toile de fond. Un endroit particulièrement suggestif est le refuge Odle-Geisleralm: depuis la terrasse panoramique on a qu’à allonger la main pour toucher les Dolomites !   
Alpe di Siusi – Seiser Alm
Rendez-vous en téléphérique pour arpenter le haut alpage le plus vaste d’Europe, l’Alpe di Siusi, paradis de randonneurs. Avec ces 365 refuges et ses kilomètres de sentiers balisés (la plupart accessibles même avec poussette), ce haut plateau offre une vue exceptionnelle sur les sommets des Dolomites, le Sassolungo/Langkofel, le Sassopiatto/Plattkofel, le Sciliar/Schlern ou encore le massif Catinaccio/Rosengarten. Dans l'un des villages de la vallée, Castelrotto/Kastelruth, Siusi/Seis, Fiè/Völs ou Tires/Tiers, vous ferez l'expérience des traditions paysannes et de toute la fierté des habitants de cette région. Le soir, on se détend avec un traditionnel bain au foin, extrêmement bénéfique car composé de nombreuses plantes telles que l’alchémille, le génépi, l’arnica, l’aspic, le chiendent, le ray-grass et la fétuque.


Val d’Ega – Eggental
Blottie entre les massifs Latemar et Catinaccio/Rosengarten, cette petite vallée au sud de la région se situe à deux pas du chef-lieu Bolzano. On y découvre le magnifique lac de Carezza/Karersee, 530 km de chemins de randonnées, ainsi que 800 km de sentiers pour VTT. Cette petite vallé ensoleillée offre en plus deux terrains de golf situés à plus de 1200 mètres, le terrain de golf de Carezza et celui de Monte San Pietro/Petersberg. 

Au Val d’Ega se situe en plus le seul observatoire astronomique du Sud-Tyrol. Lors d’une randonnée facile de 2 à 3 heures sur le ‘chemin des planètes’ – situé sur un haut plateau qui traverse des près et forêts avec panorama 360° sur la vallée, on découvre notre système solaire à l’échelle 1 :1 million. Voie lactée et Dolomites, que rêver de plus ? 
 

Partager
S’abonner à la newsletter