Sud-Tyrol, le bien-être authentique

Luxe, calme et volupté

Le Sud-Tyrol est un petit paradis pour ceux qui cherchent détente et bien-être car la région regorge d’endroits mythiques, d’espaces en plein air empreints de sérénité et de paysages où le ciel touche la terre. Les paysages harmonieux vous invitent à recharger vos batteries ou simplement à retrouver votre équilibre.

Qu’il s’agisse d’hôtels, de centres de bien-être ou de thermes, la région foisonne d’établissements de haute qualité qui offrent une expérience unique autour de soins traditionnels authentiques et sophistiqués.  

La ville de Merano/Meran connût un certain succès au XIXe siècle grâce à son microclimat qui en fît un lieu de cure idéal, situé dans une cuvette entourée de sommets enneigés sur fond de citronniers et palmiers. L’impératrice d’Autriche Sissi y séjourna quatre fois ! Aujourd’hui, Merano est connu pour ses thermes qui, nichés dans un parc luxuriant, surprennent par leurs grandes baies vitrées avec vue sur la chaîne montagneuse du Texel. L’architecture contemporaine aux lignes épurées accompagne la grande tradition thermale de la ville. Les 25 bassins, 8 saunas et bains de vapeur ainsi que le centre fitness et vitalité confèrent une toute nouvelle définition à la notion de bien-être. Sans oublier l’atout du Sud-Tyrol : des produits naturels locaux qui constituent la base de tous les traitements.

Foin, copeaux de pin ou pommes, les centres bien-être du Sud-Tyrol ont tous recours à des méthodes traditionnelles et des produits locaux qui ont depuis toujours fait leurs preuves. Le cocooning à l’enseigne de l’authenticité : détente garantie !

Tous dans le foin !

Le bain de foin, également appelé « Alpenbadl », est une vieille tradition sud-tyrolienne. Remède naturel provenant des alpages, il est en usage depuis des temps immémoriaux. Après une fenaison laborieuse, les agriculteurs dormaient sur des tas de foin et se réveillaient reposés et pleins d’énergie. La coumarine est en effet une substance parfumée libérée par le foin qui apporte des effets bénéfiques et curatifs à l’organisme.

Le premier établissement de bains de foin naît en 1903, il s’agit d’un bisaïeul de la famille qui gère aujourd’hui l’hôtel Heubad (terme allemand pour désigner le bain au foin) à Fiè allo Sciliar/Völs am Schlern. Le foin doit provenir uniquement d’alpages et bergeries au-dessus de 1 500 mètres car seul le foin d’altitude contient un mélange de fleurs et herbes médicinales (entre 50 et 128 espèces différentes).

Le foin des Dolomites, et particulièrement celui de l’alpage Alpe di Siusi/Seiser Alm, est connu pour être particulièrement « gras » en raison de la spécificité des sols. Il est extrêmement bénéfique  car composé de nombreuses plantes telles que l’alchémille, le génépi, l’arnica, l’aspic, le chiendent, le ray-grass et la fétuque. Aujourd’hui, des études scientifiques ont démontré que les bains de foin soulagent l’arthrose, l’inflammation du sciatique et les rhumatismes, stimulent la circulation sanguine et le métabolisme. Ils sont aussi un excellent remède contre la fatigue et le stress grâce à leur effet relaxant et stimulant.

Avant utilisation,  le foin est plongé dans un bain d’eau chauffée à 40 °C car c’est à cette température que commence un processus de fermentation qui diffuse les huiles essentielles des plantes.  On s’immerge jusqu’au cou dans le foin rendu doux par l’eau pendant 15 à 20 minutes en baignoire. C’est à ce moment-là que les fleurs de foin répercutent leur action positive sur le corps. Le bain au foin est suivi par une pause détente durant laquelle on est enveloppé dans un drap (mais toujours dans le foin)  entre 30 à 60 minutes afin de favoriser la transpiration, avant de revenir à une température corporelle normale. Des massages doux complètent le soin.

Vite du pin, on tombe dans les pommes !

C’est sur les sols acides de la vallée Sarentino/Sarntal, que pousse une plante qui concilie l’âme et le corps en mariant harmonieusement beauté et bien-être. Il s’agit du pin alpin (pinus mugus) - une plante médicinale dont est extraite une huile aux effets purifiants. L’huile cure les toux et les rhumes, les courbatures et les entorses. Elle peut être utilisée dans le bain sous forme de quelques gouttes dans l’eau chaude ou pur dans les saunas finlandais, ou bien encore pour des massages ou peelings. On peut également s’envelopper dans un drap, immergé dans des copeaux de pin encore chauds afin de profiter des odeurs libérées.

Depuis plus de 40 ans, des distilleries familiales (comme Eschgfeller ou Bergila) produisent une huile raffinée, provenant des herbes de cultures biologiques, qui est ensuite transformée en produits naturels disponibles en boutique.  De mai à fin octobre, les visiteurs peuvent découvrir au plus près le procédé de distillation ainsi que les cultures d’herbes lors de visites guidées gratuites.

Le Sud-Tyrol est la plus vaste région européenne dédiée à la culture fruitière, surtout celle des pommes. On ne fait pas seulement que le croquer ou le déguster en jus : ce précieux fruit est également utilisé pour de nombreux produits de beauté et pour les soins de corps. Il contient de la pectine, vitamine, bêtacarotène, des substances minérales et des microéléments.

Le bain à la pomme jouit ainsi d’une popularité croissante. Chaque pomme contient 13 vitamines et 20 minéraux différents, facilement absorbés par la peau lors d’un bain très chaud. Le soin, revitalisant et nettoyant, stimule la circulation sanguine. Véritables atouts de santé, ces fruits ronds sont un anti-âge particulièrement efficace puisqu’ils permettent de détendre la peau et les muscles, ainsi que de lisser la peau. Ils comportent de nombreuses substances précieuses telles que le calcium, important pour la constitution osseuse, le potassium pour le raffermissement des tissus et le zinc pour la régénération cellulaire.

Partager
S’abonner à la newsletter